FAKEAR

PAYANT

A travers des influences variées venant de la Terre et de ses quatre éléments, Fakear utilise sa musique en tant que cinquième pour créer une chimie que lui seul peut produire.
Toujours sincère, que ce soit en enregistrement comme en concert, Fakear porte de nombreuses émotions auxquelles le public peut s’identifier, créant ainsi une base de fans qui ne cesse de croître dans le monde entier, alors qu’il continue de prendre la route avec amour et passion.

SYNAPSON

PAYANT

Aux sources de Synapson, il y a deux jeunes gens plantés presque aux deux bouts de la France. À Paris, c’est Alex, pianiste fana de jazz, qui se rêve en habitué d’arrière-salles enfumées d’antan et au Sud Paul, DJ d’une bande qui entre le garage et le skatepark jonglent avec les rimes d’Eminem et du Wu-Tang. Il faut alors des vacances pour que l’un forme avec l’autre un duo. Ensemble, ces deux-là ne tardent pas à fondre leurs inspirations selon une mécanique toute naturelle.
En 2018 sort leur deuxième album, Super 8. Comme cette vieille caméra qui fixe les souvenirs heureux des sons aux émotions, jusqu’aux paysages. Comme à l’accoutumée, les Synapson ont construit Super 8 à la manière de véritables orfèvres, contourant chaque petit point de leurs compositions en se fiant d’abord à leur instinct.
« Nous sommes un Synapson, une synapse musicale. »

MR OIZO

PAYANT

MR. OIZO, alias Quentin Dupieux, a commencé à tourner des courts métrages et à composer de la musique électronique à l’adolescence.
En 1999, il a réalisé une publicité télévisée pour Flat Eric, personnage à fourrure jaune créé à cette occasion par Levi’s. Le titre «Flat Beat», qui figurait dans la publicité, a dominé les charts européens le premier jour de sa diffusion.
En 2006, MR. OIZO rejoint Ed Banger Records, qui est devenu la maison idéale pour sa musique. Quentin a six longs métrages, cinq LPs, de nombreux EPs et remixes pour un spectre large de la scène electro.
Son dernier album « all wet » sorti en 2016 est composé de nombreux feats de différents horizons avec notamment skrillex, boys noize ou encore charli XCX. La scène des Natural Games accueille cet artiste pluridisciplinaire pour une tournée qui célèbre ses 30 ans de carrière !

BREAKBOT

GRATUIT

L’histoire de Breakbot commence au cœur des préoccupations devant un ordinateur, les mains dansant sur un clavier. Thibaut Berland venait tout juste de terminer une école d’art spécialisée en animation 3D. Dans ses temps libres, le jeune Thibaut créé quelques remixes à l’aide de logiciels pratiques puis arrête rapidement de travailler sur les images pour se concentrer sur la musique. En 2009, Breakbot signe chez Ed Banger et publie son premier single l’année suivante « Baby I’m Yours » un titre rétro sucré qui reflète ses meilleures inspirations, mélange de pop pacifique et disco. S’enchaîne naturellement en 2012 son premier album « By Your Side » en collaboration avec le chanteur Irfane puis « Still Waters » en 2016. Des idées ingénieuses rassemblées dans une tenue vintage avec des vibrations techno et des accélérations futuristes : le retro de demain. Breakbot présente alors sa nouvelle tête avec un nouvel uniforme. Le gars en short court et chaussettes hautes est devenu un personnage en costume cocktail coloré, à la manière d’un prince de Floride.

JORIS DELACROIX

GRATUIT

Été 98, une boum de fin de colo bat son plein ; dans un coin, un gamin timoré regarde les autres s’amuser. Sur les premières notes de Da Funk, miracle : la fille dont il est secrètement amoureux vient l’inviter à danser. Joris Delacroix vient de découvrir le pouvoir du dancefloor.
Sa musique finit par attirer l’attention du label nîmois WOH Lab. La suite : Air France, premier succès en 2011. En 2014, il entre chez Universal, puis s’en suivra en 2015 une tournée avec The Avener, Feder et Synapson qui, après quelques remises en question, lui ouvre de nouveaux univers musicaux. Tout en affinant son langage, Joris, perfectionniste, se remet au piano, potasse les compositeurs classiques, en particulier Bach, où il puise de nouvelles inspirations harmoniques.
Aujourd’hui, le garçon timide de jadis est à la tête du label qui l’avait découvert et traque à son tour les talents. Son nouvel album, Night Visions, réussit la jonction entre transe électronique et poésie mélodique.

BEAT ASSAILLANT

GRATUIT

Rappeur, chanteur, Beat Assailant continue de prendre des risques vocaux et d’évoluer artistiquement. Depuis plusieurs années, il a ouvert sa voix, perfectionné son chant, et il fait désormais partie de ces rappeurs modernes aux styles multiples, aussi à l’aise pour entonner des mélodies que pour débiter des rimes en cascade.
Le natif d’Atlanta, qui vit désormais entre Paris et NYC, sort pour 2019 un disque qu’il considère déjà comme «le meilleur album que je n’ai jamais fait». Oser chanter vraiment, pleinement, sans perdre l’intensité du rap, cela donne une énergie irrésistible à ses nouvelles inspirations. Prélude à ce prochain album, l’EP « Only One » est déjà dans les bacs depuis fin 2018.

BIGA RANX

PAYANT

Jeune prodige du ragga dub français, Biga Ranx était parti avec une longueur d’avance en commençant à animer des sound-systems dès l’âge de 13 ans. Influencé par la culture jamaïcaine, il ne se contente pas d’écouter ses artistes favoris (Super Cat, Alton Ellis, Vybz Kartel) et décide très tôt de se rendre en Jamaïque où il enregistre ses premiers titres.
C’est à Londres qu’il va parfaire son anglais, et y découvrir la pluralité de la scène électro underground anglo-saxonne : drum’n’bass, dubstep… De plus en plus ouvert musicalement, ses compositions prennent un virage déterminant pour la suite de sa carrière.
Avec « 1988 », son dernier album sorti en 2017, ce n’est rien de moins qu’un genre nouveau qui naît et que Biga Ranx baptise « vapor reggae ». Plus posé, digital, psychédélique et « nuageux ».

GUTS & LES AKARAS DE SCOVILLE

GRATUIT

Depuis que le hip hop est entré dans sa vie dans les années 80, Guts lui a consacré tout son temps et son énergie. Ciselant pour lui des milliers de samples, passant des nuits à la recherche du beat parfait, le regard dirigé vers l’Ouest, en direction du Bronx.
Alors, en 2014, après vingt-cinq ans d’une dévotion sans faille, il se décide à magnifier cette musique qui, a fait de lui le producteur qu’il est. Cette musique qui l’a rendu aussi curieux qu’exigeant et aussi ouvert que raffiné. MPC sous le bras, Guts part enregistrer à New York “Hip Hop After All”, album en forme de déclaration d’amour et de remerciements éternels.
Repoussant sa perpétuelle exploration musicale pour aller vers l’électro-funk, l’afro-disco, le jazz spatial, Guts ne s’est rien interdit pour composer l’album « ETERNAL » sorti en 2016 puis enchaine en 2017 avec son nouvel EP « Stop the violence ».

LYRE LE TEMPS

GRATUIT

Avec Lyre Le Temps, l’horloge s’emballe ! Depuis ses débuts en 2009, le groupe de Strasbourg nous embarque dans un tourbillon qui mêle Swing, Electro, Hip hop. En 3 albums et plusieurs centaines de concerts agités, Lyre le Temps a inventé une parenthèse spatio-temporelle d’une efficacité redoutable, un mix totalement improbable entre l’humeur canaille des clubs enfumés de l’Amérique des années folles et la modernité d’un groupe nourri de l’énergie du hip hop et de beats électro.
Depuis 2 ans, Lyre Le Temps a mis les bouchées doubles, avec pas moins de 70 concerts pour le Prohibition Swing Tour. Tout ça en préparant dans son labo de distilleur clandestin le 4ème album tout juste sortie en début 2018. Cette ode aux losers magnifiques avec rythmique cuivrée et humeur de cartoon prouve que nos gangsters de l’électro swing vont encore secouer les foules.

THE GEEK X VRV

GRATUIT

Tout commence par une belle rencontre. Axel, alias The Geek, et Vincent, alias VRV, sont originaires de la banlieue parisienne. Ils vivent depuis toujours à quelques kilomètres l’un de l’autre au Sud de Paris, sans se connaître. La connexion entre les deux jeunes producteurs se fait naturellement. Ils partagent cette passion pour la musique de ce siècle, celle qui balaie les genres et traverse les frontières. Ils font partie de cette génération Internet, érudite, libre et audacieuse. Après leur rencontre en 2013, The Geek x VRV postent leurs premiers morceaux sur Internet. En 2015, le duo se transforme en trio sur scène avec un musicien additionnel au saxophone et claviers. S’enchainent alors des tournées en Europe, USA et Asie.
Voilà à présent « Origami », le premier EP de The Geek x VRV, qui sort comme une carte de visite où le groupe expose toute la versatilité de sa musique en navigant avec aisance entre beats électro futuristes, orientations hip-hop et couleurs pop.

ALVAN

PAYANT

Le jeune producteur Rennais Alvan propose un univers electro chill dans les mêmes vibes que Petit Biscuit ou encore Fakear, auquel il ajoute avec précision des riffs de ukulélé et des samples percutants.
Bien qu’au début de sa carrière, Alvan nous promet une belle entrée en matière de la soirée phare du Samedi, sur la grande scène des Natural Games.